Les P'tites Mains Dans les Grandes

Une association pour le soutien et la richesse du lien enfant-parent.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
calamity

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 42
Localisation : Rosny sous Bois

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Mar 1 Juin - 14:37

Franchement, petite, j'étais contente de rester chez moi avec Ma Maman mais à ce jour, j'ai encore du mal à comprendre son choix. Je pense que je n'aurai pas autant détesté l'école car j'aurai appris, comme les autres, les règles et je me serai certainement mieux intégré. Je vais être dure (que tout le monde m'excuse) mais jusqu'à ce que tu me parle de l'éducation à domicile (que je ne connaissais pas), je pensai que c'était encore un délire de ma mère Sad
Aujourd'hui, avec du recul, je pense qu'il aurait été préférable que j'aille à l'école maternelle comme tout le monde. C'est aussi un apprentissage de la vie et l'autorité en fait partie. J'ai eu des difficultés à m'intégrer et me retrouver en groupe car j'ai été confronté à l'école bien plus tard que les autres : j'avais 6 ans, les autres se connaissaient depuis l'âge de 3 ou 4 ans.
Mais, tu me connais et tu sais comme je peux être dure. Aussi, peut être qu'avec un enfant moins difficile, cela peut être une réussite. En tout cas, ce n'est pas le choix que je fais pour mes fils. Je veux qu'ils aillent à l'école (même si cela me fait peur) notamment pour une question de violence. J'ai tellement souffert de ce manque de contact avec les autres, que Paul va 2 demi journées/semaine à la halte-jeux de façon à ce qu'il se familiarise avec la collectivité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélie
Admin
avatar

Messages : 1214
Date d'inscription : 27/11/2009
Age : 38
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Mar 1 Juin - 15:06

Bonjour Calamity,

Merci en effet pour ce partage de vécu personnel.
C'est intéressant d'avoir le point de vue d'une personne qui est entrée à l'école au CP, à l'heure même où on se questionne sur la Maternelle.
Est-ce que tu connais les motivations du choix de vos parents pour vous accompagner de la sorte? En avez-vous rediscuté depuis? En te relisant, je me suis demandée de quelle manière tout cela s'était déroulé, si en tant qu'enfant, tu étais parti prenant de ce choix, ou si seule ta mère ou tes parents avaient décidé de la sorte.

C'est très intéressant et respectueux de lire tes ressentis.
Il est vrai par contre, que quand je lis les termes "sauvage", "problème face à l'autorité"...j'ai l'impression de lire l'interprétation d'un adulte sur les ressentis ou l'observation d'état d'être d'un enfant. Est-ce que tu comprends ce que je veux dire? J'ai l'impression qu'il s'agit de jugements qui ont été donnés sur ta manière de vivre tout cela, sans savoir réellement ce que l'enfant que tu étais avait à exprimer, par rapport à ce qui se passait pour elle...
J'imagine sans pouvoir me mettre à ta place, que ce décalage de méthode ou de contexte à du être difficile à vivre pour toi, ou bien serait-ce le fait que tu n'aies pas été écoutée comme tu en avais besoin...

Je serais également curieuse d'étudier la relation entre cette étape dont tu parles et l'âge, le stade de développement de l'enfant au moment du CP...

Comment cela se passe pour toi aujourd'hui la vie de groupe? En ressens-tu encore un mal aise?
Beaucoup de questions, j'en suis désolée, je trouve juste ton message intéressant...Smile

Est-ce que j'ai bien compris que tu mettais ton fils dans la même école où tu étais petite? J'aurais à ta place le sentiment de revivre ma propre scolarité : cela va peut-être te faire revivre des ressentis, peut-être oubliés... L'idée du soutien à la vie scolaire via le groupe parent d'élève, je trouve cela super. C'est là que nous, parents, pouvons le plus participer à tout cette vie une fois notre enfant à l'école!
Je te souhaite plein de courage, et plein de motivation pour faire valoir votre parole de parents et celle des enfants!

Pour rerbondir sur le nombre d'enfants par classe, je n'étais pas du tout au courant de ce qui se disait au gouvernement sur le fait d'augmenter les effectifs! Ce n'est pas possible, cela a du être dit comme ça en réponse facile mais sans penser aux répercutions! Cela se dit déjà tellement souvent que les familles comme les professionnels trouvent que le nombre d'enfant par classe est trop grand!!

Ah lala..........
Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parent-enfant.bbactif.com
Amélie
Admin
avatar

Messages : 1214
Date d'inscription : 27/11/2009
Age : 38
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Mar 1 Juin - 15:09

(j'ai écris mon message précédent avant d'avoir connaissance de ta réponse à cla78!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parent-enfant.bbactif.com
Amélie
Admin
avatar

Messages : 1214
Date d'inscription : 27/11/2009
Age : 38
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Mar 1 Juin - 15:22

A la lecture de ta réponse à cla78, je ressens beaucoup de tristesse et d'amertume. Je réitère ma question : as-tu eu l'occasion d'en reparler avec tes parents?...

Quand tu parles "d'enfant moins difficile" j'ai l'impression que tu as une image de toi enfant bien négative... Je t'avoue que cela me touche, je ressens beaucoup de choses difficiles et encore à l'état "brut"...

Une autre question : qu'entends-tu par autorité, et laquelle attendais-tu ou attends-tu aujourd'hui pour tes enfants?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parent-enfant.bbactif.com
calamity

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 42
Localisation : Rosny sous Bois

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Mar 1 Juin - 15:33

Je vais tenter de répondre au mieux à tes questions.
Tout d'abord, il s'agit d'une initiative de ma mère car lors de mon 1er jour à l'école maternelle, je me suis fait tapée dessus par d'autres élèves Sad
Elle pensait, par conséquent, qu'elle pouvait nous apporter le savoir sans risquer qu'il nous arrive quelque chose. Mon père était contre mais il a laissé faire...
En ce qui nous concerne, nous étions heureux, mon frère et moi, de rester avec maman. Et l'école était pour nous comme une barrière entre notre mère et nous.
Et puis, on faisait pleins de choses avec notre mère comme de l'initiation à l'anglais.

En ce qui concerne les mots que j'utilise, ce sont ceux qui étaient utilisés par les enseignantes. Mais c'est aussi comme cela, avec mes yeux d'adulte, que je me vois car j'étais très très renfermée.
Passé le cap des premières mois, j'ai réussi à m'intégrer (l'équitation m'a beaucoup aidé) mais l'école a gardé son image de prison.

Aujourd'hui, j'aime être entouré et j'en ai le besoin. Je suis commerciale (en congé parentale) mais je ne me sens pas du tout à l'aise face à un groupe d'inconnu, mais alors pas du tout. Pourtant dans ma branche, je fonctionne bien et j'ai même d'excellent résultat. Je suis timide mais je me soigne Wink. J'ai du caractère et parfois trop face à l'autorité et je déteste "les attitudes scolaires". D'ailleurs dans mon métier, je suis autonome.

Ai je répondu à tes questions ? N'hésites pas, ça me fait du bien et ça ne me dérange pas d'en parler Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélie
Admin
avatar

Messages : 1214
Date d'inscription : 27/11/2009
Age : 38
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Mar 1 Juin - 15:39

Merci beaucoup pour cet échange, Calamity.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parent-enfant.bbactif.com
calamity

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 42
Localisation : Rosny sous Bois

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Mer 2 Juin - 6:56

hier soir, j'ai passé la soirée avec mon père et je l'ai questionné à ce sujet (nous n'en avions jamais réellement parlé). Les souvenirs du CP sont quand même un peu loin Wink J'ai eu beaucoup de mal, en effet, à m'adapter à l'école en tant que structure. Il regrette de ne pas s'être opposer plus fermement à ma mère...

Je m'aperçois que je n'ai pas répondu à ta question sur l'autorité. En réalité, il s'agit plus de règle lié à la collectivité. J'ai beau faire des activités avec les enfants d'amies, on se retrouve avec max 6 ou 8 enfants, rien à voir avec une classe. De plus, j'ai tendance (peut être à tort) à penser que l'on ne se permet pas les mêmes choses dans un lieu qui n'est pas son chez soi avec une personne qui n'est ni sa maman, ni quelqu'un que l'on connaît. Je pense que l'instit et l'école ont un rôle complémentaire à jouer dans l'apprentissage de mes enfants. Je pense qu'il s'agit aussi de les ouvrir au monde qui les entoure et qui est riche en découvertes.

Mais je ne peux pas dire que l'école ne m'inquiète pas. Les classes de 27 élèves, les méthodes "d'éducation" un peu dépassé et surtout la violence scolaire sont des choses qui me stressent. Et si cela se passait mal ? Aucune idée... Mais je me refuse à faire comme ma mère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céline



Messages : 290
Date d'inscription : 02/12/2009
Age : 34
Localisation : Crepoil

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Mer 2 Juin - 7:23

La non sco, je la vois pas comme un moment où les enfants restent chez eux et apprennent comme à l'école. Je vois ça comme apprendre autrement. Je me vois bien participer a de nombreuses activités exterieures et apprendre grâce à d'autres moyens que sur un polycopié.
Je voudrais développer le manuel qui est chez moi quelque chose de difficile (je suis plus dans l intellect), faire des sorties dans des musées, faire des rencontres avec d'autres enfants (surtout ne pas garder les enfants à la maison pour les garder et éviter toute séparation).
J'aimerai par exemple qu'ils apprennent les bases (genres les lettres, les chiffres) grâce à des choses qu'ils auraient créé. Et puis, chercher développer leur autonomie et à créer d'eux même (pareil je ne suis pas comme ça et ça me manque parfois).
Enfin voilà, je voudrais bien un système qui me permette de profiter d'eux, de respecter leur rythme, et en même temps de multiplier les aventures de la découvertes.

Vraiment, je suis convaincue que je pourrais le faire et que ça répondrai à un besoin de mes enfants (que je lutte à réveiller chaque matin) mais nous sommes deux parents et mon mari n'est absolument pas pour ça (très carré sur la socialisation à l'école, qu'il faut qu'ils apprennent à vivre en collectivité ...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cla78

avatar

Messages : 272
Date d'inscription : 30/11/2009
Age : 39

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Mer 2 Juin - 8:57

Merci beaucoup calamity pour ton témoignage et ton échange avec Amélie, je pense que ce n'est pas forcément facile pour toi de revenir sur ton expérience. Je trouve ça super que tu aies pu en parler avec ton papa.
Merci Céline de nous dire comment tu vois l'instruction à la maison. La manière dont tu l'envisages me semble assez idéale.
Je vois que tu penses que ça répondrait à un besoin de tes enfants (il n'y a que vous qui pouvez le savoir), mais je ressens aussi que ça répondrait à un besoin de toi puisque tu dis que ça te permettrait de profiter d'eux. J'ai l'impression que tu cherches à développer chez eux des choses que tu n'as pas pu développer enfant, est-ce que je me trompe ?
Je ne pense pas que ce soit ton intention, mais attention à ne pas se projeter dans ses enfants et vivre à travers eux ce qu'on regrette de n'avoir pas pu vivre soi-même (je ne sais pas si je me fais bien comprendre).
Si chacun d'entre vous (ton homme y compris) y trouve son compte, alors c'est l'essentiel !
Bonne chance à toutes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélie
Admin
avatar

Messages : 1214
Date d'inscription : 27/11/2009
Age : 38
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Mer 2 Juin - 9:38

Cla78,
En lisant tes divers mails, j'ai l'impression que tu as très peur de la manipulation, autant celle dont tu pourrais être la victime que celle qu'un parent, voire toi en tant que maman, pourrait user sur son enfant inconsciemment ou non...
Qu'en penses-tu?

Dans ce cas là, est-ce de la manipulation en tant que parent, que d'essayer d'écouter, de s'informer, de réfléchir à ce qui pourrait être le mieux pour son enfant et d'essayer de le mettre en oeuvre? Au même titre j'ai envie de dire qu'une maman choisit de porter son enfant en écharpe, de dormir avec lui, de lui donner le sein...etc, en pensant bien évidemment donner le meilleur de ce qu'elle a à ce qui compte le plus pour elle, son bébé.

Je crois comprendre au fur et à mesure des échanges que tu as énormément de réticence, voire même plus quant à l'instruction en famille. Penses-tu que cela soit en lien avec un passé, des peurs véhiculées, une incompréhension ou méconnaissance...ou autre!...?

Je me permets de creuser un peu, car je t'avoue que chacun de tes mails sur ce sujet m'interpellent beaucoup à chaque fois! Et puis, oui, je trouve tes propos assez "durs" parfois, et malgré tout tu reviens très facilement discuter de ce sujet... Smile

Alors, peux-tu éclairer ma lanterne quant à tes propres ressentis?...
Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parent-enfant.bbactif.com
Céline



Messages : 290
Date d'inscription : 02/12/2009
Age : 34
Localisation : Crepoil

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Mer 2 Juin - 10:34

Clarisse, je n'ai rien à reprocher du tout à ma scolarité. J'ai toujours eu beaucoup de facilité à apprendre, j'ai des soeurs rapprochées (un peu comme mes enfants en fait) et ma maman a fait le choix de quitter son travail et de devenir assistante maternelle pour profiter de nous tout en gagnant un peu d'argent.

Ce choix serait vraiment pour répondre aux besoins de chacun. A ceux de mes enfants qui ont un rythme décalé par l'école et qui sont en demande d'activités et de découverte mais aussi mon besoin à moi de les voir grandir.

Maintenant, si ça se faisait, la non sco se ferait juste par Lisa en premier. Mon mari est pas trop pour la de sco alors lui montrer que "ça marche" avec l'un peut le convaincre d'en faire une façon de vivre dans notre famille. Ce serait ponctuel, une année pour essayer et voir si c'est bien ça qui nous convient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cla78

avatar

Messages : 272
Date d'inscription : 30/11/2009
Age : 39

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Mer 2 Juin - 10:36

Attention ça va être décousu !
Merci Amélie pour ta réaction.
Tu as remarqué, je suis un brin provocatrice, pas très diplomate et j'aime interpeler.
J'ai sans doute effectivement peur de la manipulation, il faudrait creuser pour savoir d'où ça me vient ! Malheureusement, je n'ai ni les sous, ni le temps, de me donner les moyens de creuser... je le regrette sincèrement.
Je ne pense pas que ce soit de la manipulation que d'essayer d'écouter, de s'informer, de réfléchir à ce qui pourrait être le mieux pour son enfant et d'essayer de le mettre en oeuvre. J'espère que c'est ce que chaque parent souhaite faire.
Tout choix a des conséquences, mais si on pense que chaque choix qu'on fait va avoir une conséquence désastreuse, alors on ne fait plus rien. Alors autant choisir ce qu'on pense être le mieux pour soi et pour son enfant.
Je pourrai me faire à moi-même les remarques que j'ai faites à Céline.
Je n'ai pas énormément de réticences quant à l'instruction en famille, au contraire ! d'autant moins quand c'est envisagé comme l'envisage Céline.
Tout comme le maternage proximal, cela demande que l'un des deux parents ne travaille pas. Quand je parle d'arrêter de travailler à mon homme, il me dit "et si moi aussi, j'ai envie d'arrêter de travailler ? qu'est ce qu'on fait ?"
Peut-être que je suis aussi "agressive" sur tous ces sujets car je suis frustrée de ne pouvoir pratiquer un maternage plus proximal, de devoir mettre mon petit garçon à la crèche, qui sait ? En même temps, a priori il adore aller à la crèche, il a l'air de s'y éclater.
Le maternage proximal, l'instruction en famille, tout cela demande une sacré remise en question quant on a été élevé de manière "classique", qu'on est allé à l'école "classique", etc.
C'est un grand chamboulement qui n'est pas toujours facile à gérer, qui engendre chez moi un énorme sentiment d'impuissance et de culpabilité. Mon petit homme me donne envie de dépasser tout cela mais en même temps j'ai de nombreuses phases de découragement et de frustration parce que je crois que je n'ai pas les moyens matériels de faire comme j'aimerais faire. Je suis quelqu'un qui n'a malheureusement pas beaucoup le goût de l'effort, je suis très paresseuse et j'ai beau me dire que ça ne sert ni moi ni mon petit garçon ni ma vie de famille, je n'arrive pas toujours à trouver les ressources en moi pour me motiver et me dépasser. En thérapie est ressorti souvent que je devais grandir, devenir adulte, peut-être que j'ai toujours du mal à réaliser que tout n'arrive pas tout cuit, que le bonheur ça ne tombe pas du ciel, qu'il faut se donner les moyens de faire ce que l'on veut, que ça ne vient pas tout seul, que c'est à moi et pas aux autres de construire ma vie ! Peut-être parce que, dans mon enfance, mon adolescence et ma jeunesse, tout a été trop facile pour moi, que je n'ai pas eu nécessairement à faire des efforts ?
Pour revenir à l'instruction en famille, je trouve ça très très intéressant quand on ne l'envisage pas comme "je garde mes enfants avec moi" mais au contraire comme une instruction différente, ouverte sur le monde d'une autre manière que l'école "classique". Encore une fois, comme Céline l'envisage, c'est super ! Encore faut-il avoir les moyens de le faire, d'emmener ses enfants au musée, au zoo, etc. Ca doit être possible si on s'en donne les moyens !
Pour revenir à mon expérience personnelle, je suis entrée en CP à cinq ans (je suis née en mars). J'écoutais à la porte du CP, alors mes parents ont envisagé de m'y mettre plus tôt. J'ai rencontré un psychologue. Une anecdote : le psychologue m'a demandé de faire un dessin pendant qu'il discutait avec ma maman. J'ai fait un paysage de montagne, mais toutes les couleurs étaient "fantaisistes" (du genre les montagnes roses, les arbres bleus, etc.). Alors que ma maman était plutôt décomposée (!), quand le psychologue m'a demandé pourquoi j'avais mis ces couleurs là, je lui ai répondu "parce que ça serait tellement plus joli comme ça !" Il paraît que ça a achevé de convaincre le psychologue d'accepter mon passage en CP à cinq ans. Ce psychologue a dit à mes parents de me laisser tranquille, que moins on s'occuperait de moi, mieux je m'en sortirai. Pas toujours facile à appliquer pour des parents, non ? Je pense que ça a pas mal dérouté ma maman, notamment, dans la manière de m'élever. Quand j'ai passé le bac (avec calamity !), je rentrais des épreuves en disant que je ne savais pas si ça s'était bien ou mal passé, qu'on verrait bien. Ca ne rassurait pas du tout ma maman qui a d'ailleurs bien cru que je n'aurais pas mon bac (que j'ai pourtant eu à 17 ans avec une mention bien), alors que mon papa avait confiance.
Je discute un peu de tout ça avec bienveillance avec maman (malheureusement je n'ai pas eu le loisir d'en discuter avec mon papa qui est décédé il y a déjà huit ans, c'est dommage mais je pense qu'il n'était pas encore temps pour moi) de temps en temps, et elle a dit une fois qu'alors que mes parents ont essayé de nous élever mes soeurs et moi pour que nous soyons des femmes indépendantes, sûres d'elles, confiantes, et bien au final, je ne suis pas sûre de moi, je n'ai aucune ambition et je n'ai pas confiance en moi. Elle m'avait dit alors qu'ils avaient dû se planter quelque part.
Apparemment, mon côté "I'll do it my way" continue de dérouter.
Ouf ! que de retours sur moi, je me dévoile, là ! une mini-psychothérapie sur un forum !
Si ça ne dérange pas les autres intervenantes sur ce forum, ça ne me dérange pas non plus. Si vous trouvez que tout ce déballage n'a pas lieu d'être sur ce forum, je comprendrai très bien et m'abstiendrai à l'avenir !
Je pense que si je reviens très facilement discuter de ce sujet, c'est parce qu'il m'interpelle et que je m'y intéresse. Je ne rejette pas du tout l'instruction en famille, au contraire, je trouve ça très intéressant, encore une fois quand c'est envisagé comme Céline l'envisage et non comme un repli sur soi comme l'a, peut-être envisagé la maman de calamity.


Dernière édition par cla78 le Mer 2 Juin - 11:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cla78

avatar

Messages : 272
Date d'inscription : 30/11/2009
Age : 39

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Mer 2 Juin - 10:41

Céline, je ne te demande pas de te justifier !
A la lecture de ton post, je trouve de plus en plus la manière dont tu envisages l'instruction en famille comme la bonne ! Je pense que tu y as beaucoup réfléchi et que si tu envisages l'I.E.F., c'est que ça répondrait aux besoins des uns et des autres (sauf peut-être à ceux de ton mari).
D'ailleurs, peut-être que ton mari est comme le mien, il bute sur le fait que tu ne travaillerais pas. Il trouve peut-être injuste que tu restes à la maison pour t'occuper des enfants alors que lui travaille.
Quand je parle d'arrêter de travailler, mon homme me dit ça parfois ("c'est injuste, pourquoi ce serait toi qui t'occuperais des enfants ?"), c'est pourquoi je te soumets cette éventualité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céline



Messages : 290
Date d'inscription : 02/12/2009
Age : 34
Localisation : Crepoil

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Mer 2 Juin - 11:29

Oh ne t'inquietes pas Cla, ce n'était pas dans le but de me justifier mais d'expliquer les raisons qui me poussent vers cette direction Wink
Mon mari c'est plutot le fait que pour lui c'est obligatoire d'aller a l ecole, c est un cadre, un lieu de socialisation ...

J espere un jour reussir a le convaincre Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélie
Admin
avatar

Messages : 1214
Date d'inscription : 27/11/2009
Age : 38
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Mer 2 Juin - 11:37

Oui tu te dévoiles!
Merci Cla78 pour cette confiance!
Un plaisir de pousser un peu pour enfin te connaître un peu mieux Wink
héhé, et oui, moi aussi à ma manière, j'aime t'interpeler!
Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parent-enfant.bbactif.com
cla78

avatar

Messages : 272
Date d'inscription : 30/11/2009
Age : 39

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Mer 2 Juin - 12:54

Encore une fois, je ne rejette pas du tout l'instruction en famille, au contraire, je trouve ça très intéressant, encore une fois quand c'est envisagé comme Céline l'envisage et non comme un repli sur soi.
Cependant, je ne rejette pas du tout l'école, pour moi c'est réducteur d'opposer l'école "classique" et l'I.E.F.
L'école est effectivement un lieu de socialisation et peut être un cadre.
Quand je vois qu'on parle d'augmenter le nombre d'élèves par classe, ça me hérisse le poil et ne présage rien de bon, mais j'ai également envie de donner sa chance à l'école "classique". Tout en m'impliquant dans la vie de mes enfants scolarisés comme pourra le faire calamity sans pour autant interférer dans le travail des professeurs car à chacun son métier. Comme je l'ai déjà dit par ailleurs, si tout le monde abandonne l'école "classique", celle-ce ne pourra qu'empirer. Je suis certainement très naïve de penser que quelques parents "conscients" pourraient faire bouger le "mammouth", mais si personne n'essaie, évidemment il ne bougera pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céline



Messages : 290
Date d'inscription : 02/12/2009
Age : 34
Localisation : Crepoil

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Mer 2 Juin - 13:22

Non ce qui serait bien c'est que l'école classique adopte certaines façons de faire des écoles alternatives, le monde a changé et comme le disait le papa dans le reportage sur les ecoles alternatives, "l'ecole n'est plus là pour former de futurs bons soldats"

Luck était dans une ecole publique. Sa maitresse était extra, avec une pédagogie qui me plaisait, un peu axée pédagogie alternatives, les enfants choisissaient leurs activités. Ils avaient tel travail à effectuer sur une semaine et ils devaient faire le choix de l'ordre dans lequel ils le travailleraient. Certains préféraient commencer par ce qu'ils aimaient le moins, d'autres faisaient le contraire.
Luck retrouvera l'année prochaine cette maitresse et j en suis ravie Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céline



Messages : 290
Date d'inscription : 02/12/2009
Age : 34
Localisation : Crepoil

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Mer 2 Juin - 13:36

C'est rigolo, je suis sur un autre forum privé et une maman est en train de dire qu'elle a inscrit son fils qui aura deux ans en juillet. J'essaie de lui dire que le rythme de son enfant ne sera pas respecté elle me répond, bah si il pourra faire la sieste l'am.

Elle est en congé parental mais souhaiterai reprendre une activité. Je lui ai suggeré de mettre son enfant chez une ass mat ou en creche. C'est si petit à deux ans. Je le regrette pour Luck, je culpabilise même alors quand j'entends ça , j'avoue que ça me "mine".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castorette

avatar

Messages : 464
Date d'inscription : 03/12/2009
Age : 38
Localisation : Mitry-Mory (77)

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Mer 2 Juin - 13:43

Très intéressants tous ces échanges. Et moi, je pense qu'on peut faire du maternage proximal, voire même de l'instruction en famille si les deux parents travaillent et que les enfants sont scolarisés...
Ici, Léo ira à l'école et je n'aurais pas de congé parental à aucun moment, mais je me suis donnée les moyens de materner Léo et je maternerai le suivant de la même façon, et je sais pertinemment que j'ai un immense rôle à jouer dans l'instruction de mon fils. Il va aller à l'école, oui, et il y apprendra des choses, mais il apprendra aussi beaucoup à la maison (d'où aussi mon immense interêt pour l'assoc, car c'est une mine au trésor d'apprendre par les activités proposées...).

Donc voilà, peut-être ne prend-on pas assez conscience que les deux sont compatibles Wink
Et on fait aussi comme on peut, car parfois, on n'a pas toujours le choix, le principal, à mon avis, étant que l'enfant soit écouté par ses parents.

Céline, en effet, 2 ans c'est vraiment tôt... Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cla78

avatar

Messages : 272
Date d'inscription : 30/11/2009
Age : 39

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Mer 2 Juin - 14:09

Pourquoi "non", Céline ? l'un n'empêche pas l'autre.
Les parents s'impliquant dans la vie scolaire de leur enfant peuvent peut-être, pour faire bouger le "mammouth" essayer de faire connaître les pédagogies "alternatives", aux autres parents, aux professeurs, à l'équipe pédagogique...
La professeur de Luck, Gla10, Castorette... démontrent qu'il y a des professeurs "conscients", que ça existe dans l'école "classique", donc tout n'est pas perdu !

C'est rigolo Castorette, parce que je pensais la même chose, en relisant ce que j'avais écrit. En effet, travail et maternage et travail et instruction en famille ne sont certainement pas incompatibles.
Cependant, quand on travaille comme calamity huit à dix heures par jour, ou qu'on a comme moi trois heures de trajet par jour et qu'on arrive chez soi vers 18h30/19h (ce qui n'est pas si tard que ça, j'en conviens), ce n'est pas toujours évident.
Je me souviens de ma maman, qui a recommencé à travailler quand j'avais 11 ans, qui était là quand nous faisions nos devoirs. Même si elle a toujours dit que nous n'avons jamais posé de problème scolairement, elle était là si nous avions besoin d'elle (c'est d'ailleurs peut-être pour ça que nous n'avons pas eu de problème).
Quand les deux parents travaillent, est-ce que ça veut dire école en semaine et instruction en famille le soir et le week-end ? est-ce que ça fait trop pour les enfants ? comment faire concrètement pour qu'instruction en famille et scolarisation soient compatibles ?

Nous verrons où j'en suis quand Nils sera en âge d'être scolarisé, mais c'est sûr que mon homme et moi auront également un immense rôle à jouer dans l'instruction de nos enfants. J'espère trouver les clés et avoir les moyens qu'il apprenne également à la maison.

Quant à mettre son enfant à la maternelle à deux ans, je ne comprends pas bien pourquoi l'école accepte, l'école n'est pas une garderie, les professeurs ne sont pas formés pour accueillir des enfants de deux ans (remarquez, avec la réforme de la formation des professeurs des écoles, vont-ils même être formés pour accueillir des enfants de trois à onze ans ? je n'ai pas bien compris comment les professeurs des écoles vont être formés à la pédagogie à partir de cette année puisque l'I.U.F.M. n'existe plus).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céline



Messages : 290
Date d'inscription : 02/12/2009
Age : 34
Localisation : Crepoil

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Mer 2 Juin - 14:20

cla78 a écrit:
Pourquoi "non", Céline ? l'un n'empêche pas l'autre. J'ai pas compris cette phrase ?
Les parents s'impliquant dans la vie scolaire de leur enfant peuvent peut-être, pour faire bouger le "mammouth" essayer de faire connaître les pédagogies "alternatives", aux autres parents, aux professeurs, à l'équipe pédagogique...
La professeur de Luck, Gla10, Castorette... démontrent qu'il y a des professeurs "conscients", que ça existe dans l'école "classique", donc tout n'est pas perdu ! Ca je le sais, j'en parle beaucoup d'ailleurs autour de moi ou encore aux maitresses (genre celle de Tim) mais en réponse j'ai un pf n'importe quoi, manquerait plus qu'on laisse les parents entrer dans la classe !!!

C'est rigolo Castorette, parce que je pensais la même chose, en relisant ce que j'avais écrit. En effet, travail et maternage et travail et instruction en famille ne sont certainement pas incompatibles.
Cependant, quand on travaille comme calamity huit à dix heures par jour, ou qu'on a comme moi trois heures de trajet par jour et qu'on arrive chez soi vers 18h30/19h (ce qui n'est pas si tard que ça, j'en conviens), ce n'est pas toujours évident.
Je me souviens de ma maman, qui a recommencé à travailler quand j'avais 11 ans, qui était là quand nous faisions nos devoirs. Même si elle a toujours dit que nous n'avons jamais posé de problème scolairement, elle était là si nous avions besoin d'elle (c'est d'ailleurs peut-être pour ça que nous n'avons pas eu de problème).
Quand les deux parents travaillent, est-ce que ça veut dire école en semaine et instruction en famille le soir et le week-end ? est-ce que ça fait trop pour les enfants ? comment faire concrètement pour qu'instruction en famille et scolarisation soient compatibles ?
Je suis bien d'accord avec le fait que lorsque les deux parents travaillent c'est plus difficile, mais là je donnais mon expérience et mon témoignage en tant que maman en congé parental Wink

Nous verrons où j'en suis quand Nils sera en âge d'être scolarisé, mais c'est sûr que mon homme et moi auront également un immense rôle à jouer dans l'instruction de nos enfants. J'espère trouver les clés et avoir les moyens qu'il apprenne également à la maison.

Quant à mettre son enfant à la maternelle à deux ans, je ne comprends pas bien pourquoi l'école accepte, l'école n'est pas une garderie, les professeurs ne sont pas formés pour accueillir des enfants de deux ans (remarquez, avec la réforme de la formation des professeurs des écoles, vont-ils même être formés pour accueillir des enfants de trois à onze ans ? je n'ai pas bien compris comment les professeurs des écoles vont être formés à la pédagogie à partir de cette année puisque l'I.U.F.M. n'existe plus). Je lui ai fait les mêmes remarques mais bon elle me repond que les regles ce sont les regles et que c est comme ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélie
Admin
avatar

Messages : 1214
Date d'inscription : 27/11/2009
Age : 38
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Mer 2 Juin - 14:36

MMM!!! Quel dommage que je dois préparer mes valises et que j'ai peu de temps à papoter!!!

Tout d'abord, pégagogie et IUFM...euh je me demande si la pédagogie était véritablement instruite en tant que tel à l'iufm... Aviez-vous cet intitulé Castorette?....

Sur la compatibilité école et IEF, si vous allez sur les listes de discussions concernant ces thèmes, vous verrez que ce n'est pas si simple.... Cela peut en effet simplement s'argumenter : si une famille choisit l'ief, bien souvent c'est dans la recherche d'un respect du rythme de l'enfant, tant dans sa manière d'apprendre que ce vers quoi il se tourne, les apprentissages qui l'intéressent et qui lui parlent, et ceux qu'il va donc assimiler très rapidement avec l'intérêt qu'il leur portera. Avec toute la bienveillance, la disponibilité, l'écoute qu'un instit peut apporter aux enfants de sa classe, cela va lui être difficile avec 30 élèves de suivre le cheminement de chacun quant à ses apprentissages... Encore plus difficile si l'école choisit de suivre un programme très ficelé et bien chargé. L'enfant va donc se retrouver confronter au fait qu'il devra travailler sur des thèmes qui ne lui parleront pas alors. De là il va donc travailler parce que cela est demandé par l'autorité, et non par une réponse à un intérêt personnel. Le goût au travail peut s'en trouver modifier. L'assimilation quant à elle peut s'en trouver perturbée, ou du moins ralentie mais pourquoi pas également accélérée si c'est l'effet inverse qui se produit : c'est-à-dire un tas d'outils proposés par l'école sur un thème qui motive l'enfant! Cette méthode de répondre aux intérêts et à la curiosité de l'enfant est pas mal employée par les familles d'enfant non sco, pour ce qui concerne l'écriture, les chiffres, les lettres, la lecture.... C'est aussi un leitmotiv des méthodes d'écoles ou méthodes alternatives. Là se pose à mon avis une véritable confrontation , entre l'accompagnement d'enfant de familles non sco et celui de l'école. La compatibilité se révèle souvent très difficile dans les témoignages que j'ai pu lire....
Alors je suis très interrogative la dessus, même si j'aimerais que cela soit possible, si Arthur décide d'aller à l'école...
Tout mon respect aux instit qui y arrivent, telle que l'instit de Luck!

En ce qui concerne cet idéal des parents qui peuvent changer l'école de l'intérieur, oui!!! Je veux y croire!!! Mais soyon pas trop fleur bleue Wink
J'ai l'expérience de ma soeur, qui a été en congé parental, et qui durant sa dernière année s'est souvent tâtée à faire l'IEF tellement ça se passait mal dans l'école de ses enfants. Et bien, elle y a mis tout ce qu'elle pouvait avec rdv sur rdv, mise en place d'une association de parents, engagement personnel dans les représentants d'élèves...... cela a été très dur, et la seule solution qu'ils aient pu trouver c'est de changer d'école....... dur dur! Et ils habitent la campagne!!

Du temps de mes parents, oui leur engagement portaient vraiment leurs fruits sur notre vie scolaire. Mes parents associés à d'autres ont monté un RPI (regroupement pédagogique) pour garder des écoles ouvertes. Il y avait une véritable association de parents qui se bougeaient et nous permettaient enfants, de faire plein de choses dont je garde de bons souvenirs!! Mais ça c'était il n'y a pas si longtemps quand même (lol) mais surtout du temps où les prof venaient de l'école Normale, étaient initiés à Freinet (ce dont j'ai bénéficié en CM1 CM2 notamment, mais aussi avant), où on n'était pas 30 par classe, et où on n'avait moins peur de la prise de risque, et pas à rechercher le "risque zéro" actuel qui empêche nos instit de faire un tas de trucs super...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parent-enfant.bbactif.com
cla78

avatar

Messages : 272
Date d'inscription : 30/11/2009
Age : 39

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Mer 2 Juin - 14:42

En fait Céline, c'est parce que tu commençais pas un "non" ta réponse à mon post précédent. J'ai compris cela comme "non les parents ne peuvent pas faire bouger l'école mais par contre l'école devrait intégrer des méthodes pédagogiques alternatives". C'est pourquoi j'ai répondu cela.
Bien sûr qu'on va souvent se heurter à un mur car je crois comprendre que les équipes des écoles ont du mal à se remettre en question (que ce soit les professeurs, les directeurs, etc.), mais si on persévère, ça va peut-être bouger ! Et peut-être qu'une nouvelle génération de professeurs va arriver à faire bouger les choses !
Bien sûr Céline que tu fais part de ton expérience de maman en congé parental, je rebondissais surtout à ce que disait Castorette.
Quant aux règles dont parle la maman dont l'enfant de deux ans va aller à l'école, de quelles règles parle-t-elle ? Existe-t-il une règle qui dit que la maternelle, c'est à partir de deux ans ? "C'est comme ça", c'est une réponse bornée, elle ne veut pas réfléchir à la question cette maman...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cla78

avatar

Messages : 272
Date d'inscription : 30/11/2009
Age : 39

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Mer 2 Juin - 14:47

Pour rebondir à ce que tu dis Amélie, je comprends également que deux parents qui travaillent, c'est totalement incompatible avec l'instruction en famille puisqu'il s'agit de respecter le rythme de l'enfant, entre autres...
Il faut donc que le(s) parent(s) soi(en)t totalement disponible(s) à tout moment de la journée, n'est-ce-pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céline



Messages : 290
Date d'inscription : 02/12/2009
Age : 34
Localisation : Crepoil

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Mer 2 Juin - 14:49

Cla ok pour le non, c'est moi qui n'est pas fait attention Wink

Pour la mamn et les regles, elle parle du rythme se lever, repas sieste, on rentre. C'est la vie quoi ! Donc j ai beau essayer de lui faire entendre mon point de vue elle est completement fermée.Quel dommage !

Après, mon mari n'acceptera peut être pas le fait de mettre Lisa a l'école qu'à 4 ans mais j essaie de le convaincre Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Comment avez vous choisi le prénoms de votre (vos enfants? )
» Comment prenez-vous soin de votre visage?
» Quand et comment faites-vous le ménage ?
» Comment avez vous atterri ici ?
» Comment choisissez vous vos lectures ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les P'tites Mains Dans les Grandes :: Le temps d'Etre :: L'instruction de ses enfants-
Sauter vers: