Les P'tites Mains Dans les Grandes

Une association pour le soutien et la richesse du lien enfant-parent.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Amélie
Admin
avatar

Messages : 1214
Date d'inscription : 27/11/2009
Age : 38
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Lun 12 Avr - 20:56

oui, Castorette, c'est cela qui me fait peur... C'est prendre conscience qu'il y a encore beaucoup de parents avec une conception "traditionnelle" de l'éducation, qui n'ont pas, ne veulent pas, ne peuvent pas prendre conscience que leur enfant a certains besoins au même titre qu'eux. Il y a un sacré boulot d'information... Mais le monde est ainsi fait, avec ses différences, parfois trop malheureuses...

Je te respecte Castorette pour ce message que tu tentes de véhiculer dans ta profession. Je te souhaite de continuer le plus longtemps que tu pourras, et de trouver à chaque fois que tu en as besoin le réconfort et le soutien nécessaire pour continuer ce beau chemin.

J'avoue que ton post Cla78 m'a beaucoup touché. J'ai d'ailleurs encore beaucoup de mal à y répondre de manière objective. (car personnellement je me suis sentie jugée dans mes choix, mon intérêt à l'IEF, choix que nous n'assumons pas encore vu qu'Arthur n'a que 4 ans, et j'ai l'impression de devoir me justifier chose que je n'ai pas envie)

Juste pour partager avec vous mon intérêt pour l'IEF : je vois là une belle porte ouverte à qui veut la prendre sans aucune obligation. Une belle porte pour pouvoir vivre ma vie, en profiter, assumer pleinement mes enfants, et jouer le rôle que je me fais de "transmetteur" auprès d'eux. Il est mportant pour moi, moi qui ne sais absolument pas de quoi mon demain est fait, d'être sûre de donner au maximum à mes enfants. J'ai envie de leur donner tout ce que je peux, tout mon Amour, toutes mes connaissances, et surtout parcourir avec eux le temps, le chemin qu'il m'est donné. Ce que je peux, je considère que cela peut aller jusque là, jusqu'à l'instruction. Pour l'instant! Car parfois le vécu peut se révéler tellement différent.
Je ne me sens pas pour autant égoïste ou en repli. Car pour moi la vie rime avec solidarité, richesse des rencontres, connaissances et curiosité. La vie est pour moi un espace de créativité en tout genre et indéfini! L'être humain nait bon, sa bonté connectée à celle des autres est capable du meilleure! Il est indispensable de ne pas déconnecter chaque individu de son potentiel créateur....
Là c'est peut-être moi qui suit naïve....
Mais j'aime cette naïveté là!

L'école, j'en ai des merveilleux souvenirs. J'ai longtemps cru que je pourrais permettre à mes enfants de vivre de semblables expériences. Mais petit à petit, en m'informant, en observant je me rends compte que non. Et qu'en plus du non (qui pourrait tout autant être bénéfique, car après tout il s'agit de leurs souvenirs à eux, et non plus des miens),il me semble qu'à l'heure actuelle, les gens vont vraiment mal, et les premiers à en empatir, ce sont nos enfants...
Alors oui, faire évoluer, changer les mentalités, oui je suis d'accord, partante et actrice! Mais si je le peux, je voudrais éviter que mes enfants en paient les pots cassés. Il est possible aussi d'agir de l'extérieur. Car il ne s'agit pas que de l'école mais bien comment on considère son prochain, l'être humain...

J'essaierai donc, je continuerai à intervenir, soutenir, accompagner, porter... Et je continuerai à présenter à mes enfants toujours les meilleurs outils et les meilleurs moyens que je peux leur offrir pour leur bien être. Oui, égoïste, comme tout parent l'est il me semble en visant le meilleur pour son enfant!

Je sais qu'ici chacun(e) d'entre vous paratge cette envie de donner à son enfant.
C'est un message merveilleux, et je suis sûre que quelque soient vos choix d'instruction, votre rayonnement sera en faire profiter plus d'un!
Chacun(e) à son poste, à sa manière fera avancer les choses!!
Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parent-enfant.bbactif.com
Castorette

avatar

Messages : 464
Date d'inscription : 03/12/2009
Age : 38
Localisation : Mitry-Mory (77)

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Lun 12 Avr - 21:27

Citation :
Car il ne s'agit pas que de l'école mais bien comment on considère son prochain, l'être humain...

Tout est dit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céline



Messages : 290
Date d'inscription : 02/12/2009
Age : 34
Localisation : Crepoil

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Mar 13 Avr - 6:49

J'aimerai vraiment faire l'IEF mais quand les avis divergent dans le couple ... J'ai même déjà pensé à mettre les loulous à l'école seulement deux jours et le reste en IEF mais là j'ai peur que ça les perturbe aussi. Et là encore il faut que je défende mon point de vue auprès de mon mari et c'est franchement pas gagné.

Amélie je te souhaite une belle aventure avec Arthur et Castorette j'aimerai que mes enfants aient la chance d'avoir une maitresse comme toi ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astrid



Messages : 83
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Mar 13 Avr - 7:27

[quote="Castorette"]Alors, moi, dans un premier temps, je dis oui à cette école idéale gérée à la fois par les parents et les enseignants, pour accompagner les enfants en respectant leur rythme, en restant à l'écoute. Seulement voilà, dans un second temps, moi qui ai aussi la vision de l'autre côté, c'est-à-dire en tant qu'enseignante, je pense vraiment que ce serait irréalisable, ou alors peut-être encore pire qu'actuellement: je m'explique:
tous les parents ne sont malheureusement pas dans une optique d'écoute et de bienveillance. [quote]

Je pense que ces parents ne viendraient pas dans cette école. Et quand bien même, ils verraient que c'est possible de faire autrement. Que les apprentissages peuvent se faire aussi sans violence. Ce pourrait être un bon exemple pour eux.
Je suis comme Amélie, naïve de penser que l'on peut changer, évoluer en tant que parent. Mais au-delà de la naïveté j'y crois très fort.
Pour cotoyer régulièrement des enseignants, je me rend compte que beaucoup souhaitent un changement dans leur profession. Ils veulent pouvoir exercer leur métier dans de meilleures conditions pour ainsi respecter mieux les enfants dans leur rythme d'apprentissage et se respecter eux-même dans ce qu'ils veulent transmettre aux enfants.
Les parents aussi souhaitent une autre école. Même ceux qui ne sont pas sensibles à la non-violence. ils veulent du respect pour ce qu'ils sont et pour leurs enfants.
Quant aux enfants, ceux que je rencontre pendant mes interventions en collège, ils ne comprennet pas ce qu'ils font dans ce lieu qui ne les respect pas, qui les violente quotidiennement. Ils ne donnent pas de sens à ce qu'ils vivent à l'école parce qu'ils ne sont pas impliqués, investis dans la vie de celle-ci. On ne les invite pas à être acteur de leur scolarité. Et cela dès la maternelle.
Ce n'est peut-être pas la majorité des enseignants, des parents et des enfants qui souhaitent un changement mais nous devrions pouvoir offrir à chacun l'école qui lui convient.
Utopie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cla78

avatar

Messages : 272
Date d'inscription : 30/11/2009
Age : 39

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Mar 13 Avr - 8:02

Je savais bien que mes propos allaient susciter de vives réactions...

Je suis sincèrement désolée si certaines d'entre vous se sont senties jugées par mes propos.
Je ne me permets pas de juger, et je ne demande à personne de justifier ses choix, que je respecte.

Quand je lis que Minou a surpris l'Atsem d'Anaë lui hurler dessus, ça me fait bondir. C'est vrai que les différents témoignages que l'on peut entendre ne sont pas très encourageants quant à la situation à l'école...

Je ne sais pas où nous en serons quand Nils sera en âge d'aller à l'école.

Je ne suis peut-être pas encore assez ouverte et encore trop conditionnée par la société dans laquelle j'ai grandi.

J'ai un peu peur que des enfants qui auront grandi comme tu le souhaites, Amélie, se "cognent" à la vie une fois qu'ils devront quitter le cocon familial, "tombent de haut" et soient complètement perdus.

Je suis sans doute trop pessimiste...

En écrivant ces mots, je sais que le but c'est de changer en profondeur la société actuelle, car comme tu le dis si bien Amélie, "il ne s'agit pas que de l'école mais bien comment on considère son prochain, l'être humain", pour que plus jamais personne ne se "cogne" à la vie...

Encore une fois, je suis peut-être trop conditionnée par l'éducation que j'ai reçue, par la société dans laquelle j'ai grandi, mais j'ai l'impression qu'il faut aussi savoir lâcher la main de ses enfants, "couper le cordon" comme on dit... C'est peut-être une erreur que de penser cela.

Quand je lis ce que tu écris, Amélie, dans le paragraphe qui commence par juste, j'ai l'impression qu'il y a beaucoup de "je". Loin de moi l'idée de juger et d'avoir la bonne solution, mais j'y vois beaucoup d'envie de répondre à tes propres besoins. Il faut être à l'écoute de ses propres besoins. Comment être sûr(e) qu'ils correspondent à ceux de ses enfants ? Comment être sûr(e) que répondre à ses propres besoins soit donner le meilleur à ses enfants ? A quel moment doit-on (si on le doit) mettre ses propres besoins de côté ?

Tout parent (j'espère !) souhaite donner le meilleur à ses enfants, et chacun fait de son mieux. C'est pourquoi, Amélie, mais aussi les autres, je ne juge pas et ne dis pas que vous avez tort. Je me pose beaucoup (trop ?) de questions...

C'est un peu confus, je suis désolée, et écrire tout cela peut engendrer des malentendus (c'est le danger d'écrire tout cela sans pouvoir transmettre le ton, les hésitations, les sourires éventuels)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cla78

avatar

Messages : 272
Date d'inscription : 30/11/2009
Age : 39

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Mar 13 Avr - 8:54

J'ai pensé à quelque chose : nos enfants ne sont pas que nos enfants... ils sont aussi les enfants de leur père, les petits-enfants de nos parents, les cousins de nos neveux et nièces, éventuellement les copains de nos ami(e)s, de nos voisin(e)s, éventuellement les camarades de classe de leurs acolytes de classe...
Ils font déjà partie de la société et, en grandissant, seront de moins en moins nos enfants pour être des adultes indépendants, acteurs de leur propre vie, membres de la société...


Dernière édition par cla78 le Mar 13 Avr - 13:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castorette

avatar

Messages : 464
Date d'inscription : 03/12/2009
Age : 38
Localisation : Mitry-Mory (77)

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Mar 13 Avr - 11:42

Céline a écrit:
JAmélie je te souhaite une belle aventure avec Arthur et Castorette j'aimerai que mes enfants aient la chance d'avoir une maitresse comme toi ...

Ca le fait plaisir ce que tu dis là; mais il y a encore tant de choses que j'aimerai changer dans ma classe, améliorer... Comme je le disais à la réunion d'Astrid sur l'école, ce n'est pas toujours facile de faire comme on voudrait avec 25 ou 30 enfants dans la classe. Disons que j'essaye le plus possible, et ça marche pas trop mal (là en ce moment, j'enrage, car je n'y arrive pas avec un de mes élèves...)
Le plus important, je pense, en tant que parent, comme en tant qu'enseignant, c'est de se remettre en question, de chercher des solutions, et de ne surtout pas se reposer sur ses acquis (genre la maîtresse qui se repose sur ses 20 ans d'expériences sans chercher à faire autrement...)

Astrid a écrit:
Je pense que ces parents ne viendraient pas dans cette école. Et quand bien même, ils verraient que c'est possible de faire autrement. Que les apprentissages peuvent se faire aussi sans violence. Ce pourrait être un bon exemple pour eux.
Je suis comme Amélie, naïve de penser que l'on peut changer, évoluer en tant que parent. Mais au-delà de la naïveté j'y crois très fort.
Pour cotoyer régulièrement des enseignants, je me rend compte que beaucoup souhaitent un changement dans leur profession. Ils veulent pouvoir exercer leur métier dans de meilleures conditions pour ainsi respecter mieux les enfants dans leur rythme d'apprentissage et se respecter eux-même dans ce qu'ils veulent transmettre aux enfants.
Les parents aussi souhaitent une autre école. Même ceux qui ne sont pas sensibles à la non-violence. ils veulent du respect pour ce qu'ils sont et pour leurs enfants.
Quant aux enfants, ceux que je rencontre pendant mes interventions en collège, ils ne comprennet pas ce qu'ils font dans ce lieu qui ne les respect pas, qui les violente quotidiennement. Ils ne donnent pas de sens à ce qu'ils vivent à l'école parce qu'ils ne sont pas impliqués, investis dans la vie de celle-ci. On ne les invite pas à être acteur de leur scolarité. Et cela dès la maternelle.
Ce n'est peut-être pas la majorité des enseignants, des parents et des enfants qui souhaitent un changement mais nous devrions pouvoir offrir à chacun l'école qui lui convient.
Utopie?

Utopie, non, j'espère!!!! Juste un sacré défi à relever, qui va d'abord passer par un changement des mentalités, ça va prendre du temps, mais qui sait, peut-être un jour, une telle école existera. Il faut y croire, sinon, ça ne sert plus à rien de se battre pour changer les choses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cla78

avatar

Messages : 272
Date d'inscription : 30/11/2009
Age : 39

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Mar 13 Avr - 12:02

Bravo Castorette !

Je souhaite à tous beaucoup d'enseignants comme toi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélie
Admin
avatar

Messages : 1214
Date d'inscription : 27/11/2009
Age : 38
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Mar 13 Avr - 13:24

cla78 a écrit:
Il faut être à l'écoute de ses propres besoins. Comment être sûr(e) qu'ils correspondent à ceux de ses enfants ? Comment être sûr(e) que répondre à ses propres besoins soit donner le meilleur à ses enfants ? A quel moment doit-on (si on le doit) mettre ses propres besoins de côté ?

Tout parent (j'espère !) souhaite donner le meilleur à ses enfants, et chacun fait de son mieux.

Une citation me vient : "qui de l'oeuf ou la poule est venu le premier?"... Wink

Tout d'abord nos besoins ne correspondent pas forcément à ceux de nos enfants!! Nous sommes tous des individus à part entière avec un "tronc d'histoire" en commun et une grande part de créativité personnelle (puis de groupe)! Notre devoir de parent me semble-t-il est bien d'être attentif aux besoins de son enfant, disctincts de ses propres besoins que l'on doit pointer également du doigt...

Il me semble que si un accompagnateur respecte les besoins d'un enfant, lui permet de vivre ses propres émotions, ses propres expériences, en étant observateur de son évolution pour lui donner adroitement et subtilement de "quoi nourrir" ses intérêts, ses apprentissages, cet accompagnateur va permettre à l'enfant de se respecter tout d'abord, d'être vraiment en connexion avec lui même et non avec ce qu'attendent les autres de lui. Puis par cet accompagnement, il me semble que cela peut d'autant plus faire naitre chez l'enfant ce respect de l'autre, et reproduire un comportement sain et constructif.

Si pour commencer, un parent décide de s'écouter d'être en accord avec lui même, de se respecter, il pourra d'autant mieux comprendre l'intérêt de permettre à l'enfant de se respecter. L'adulte se sentira bien et sera plus disponible pour l'autre, pour son enfant (D'où l'importance de s'aménager des temps pour soi!). Plus l'adulte aura "gérer" ses valises, plus il ne les fera pas porter à son enfant. Il ne s'agit bien entendu de ne pas se "réparer" au travers de ses enfants! C'est là bien une grosse erreur à mon avis! Ils peuvent être catalyseurs...

A présent, le choix de l'instruction est pour moi un choix de l'enfant dès lors qu'il peut le faire. Ainsi, mon fils n'a pas souhaité affronter le grand groupe seul, ayant la possibilité d'être chez lui, il a préféré. Cela ne l'empêche pas de dire qu'à 5 ans il ira à l'école, et de parler de "son" école quand on passe à côté! Pour moi, et je sais que ce n'est pas le cas de tout le monde, il s'agit d'un choix éclairé pris par l'enfant. Essai, un pas en avant, un pas en arrière... Le tout est de gagner dans chaque situation, et de ne pas répondre à un moule...
Je vois déjà les réactions : "mais qu'en est-il quand on lui demandera par exemple au boulot de faire quelque chose???" "comment lui apprendre l'effort??" A cela je réponds qu'il n'y pas besoin d'aller à l'école pour apprendre que nous avons des envies, certe, mais qu'il y a aussi des devoirs et des droits! Qu'il n'y a pas besoin d'être forcés par quelqu'un ou quelque chose sans intérêt pour apprendre à fournir un effort!

L'école est une stucture. Si mes souvenirs sont bons elle a été créée pour donner à tous l'occasion et la richesse d'apprendre. En cela elle doit être défendue!!
Elle n'a en rien été créée pour mettre tout le monde dans un moule, tous semblables...(une réflexion que j'entame à l'instant où j'écris!! lol)
Les apprentissages qu'on y trouve, ou du moins ceux qui sont intéressants pour l'enfant (de maternelle pour l'instant car je ne connais que cela) sont tout à fait identifiables et possible dans la vie de tous les jours!
Je dirai même que la Vie s'apprend parfois plus en la pratiquant que plutôt derrière un livre!!
La grande et fameuse peur de la non socialisation me fait bien rire... Ceux qui disent cela sont bien souvent les mêmes qui pensent qu'un enfant doit savoir prêter son jeu à 2 ans, alors qu'il en est pleine phase d'appropriation de l'objet pour dans une seconde étape apprendre à donner!
Il me semble là encore qu'un exemple parental (sorties, rencontres...) donne une voie à l'enfant...

Je pense (j'en profite pour signaler que mon "je" sert à mettre en avant que toutes mes paroles sont loin d'être des généralités! Wink) qu'il est important de faire attention à accompagner et non transférer...

Pff! quel sujet!
C'est super intéressant et prenant!!!!
Ca me remue beaucoup! Merci les filles!!
Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parent-enfant.bbactif.com
cla78

avatar

Messages : 272
Date d'inscription : 30/11/2009
Age : 39

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Mar 13 Avr - 13:31

C'est effectivement un sujet très intéressant, prenant et qui remue beaucoup !

Merci à toi et à toutes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélie
Admin
avatar

Messages : 1214
Date d'inscription : 27/11/2009
Age : 38
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Mar 13 Avr - 19:04

Je suis contente que ce lieu vive de la sorte!
Smile
Merci à toi Cla78 pour pousser la réflexion Wink

Aller mais ce n'est pas fini!
Y'a encore plein d'avis j'en suis sûre, ainsi que de bonnes idées!
Gla10 j'ai hâte que tu es min pour nous donner ton avis Wink
Kittynours aussi !! (mais je sais que tu es en plein changement dans ta vie Wink)

clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parent-enfant.bbactif.com
Astrid



Messages : 83
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Mar 13 Avr - 19:08

Amélie a écrit:
L'école est une stucture. Si mes souvenirs sont bons elle a été créée pour donner à tous l'occasion et la richesse d'apprendre. En cela elle doit être défendue!!
Elle n'a en rien été créée pour mettre tout le monde dans un moule, tous semblables...(une réflexion que j'entame à l'instant où j'écris!! lol)

il me semble plutôt que les débuts de l'école correspondent à un choix de rassembler les enfants des villes dans un même lieu afin de leur éviter d'errer dans les rues pendant que les parents travaillaient. La notion d'apprentissage est apparue plus tard, avec derrière le souhait d'en faire de bons citoyens... notion qui perdure de nos jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélie
Admin
avatar

Messages : 1214
Date d'inscription : 27/11/2009
Age : 38
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Mar 13 Avr - 19:10

Ah oui? je n'avais vraiment pas cette notion...On parlait aussi de l'école des pauvres non? oh j'me trompe peut etre hein...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parent-enfant.bbactif.com
Astrid



Messages : 83
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Mar 13 Avr - 19:20

Ces enfants des villes étaient bien sûr pauvres, voir orphelins.
Les riches avaient les moyens de payer une personne à demeure pour s'occuper des enfants.
C'est pour cela que les enfants de la campagne n'ont pas eu accès de suite à l'école. Ils travaillaient avec leurs parents et l'école était en ville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélie
Admin
avatar

Messages : 1214
Date d'inscription : 27/11/2009
Age : 38
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Mar 13 Avr - 19:23

héhé merci Astrid! miss Capello! lol mmm j'taquiiiiiiiiiiiiiiiiineuh
c'est intéressant de voir comment cela a évolué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parent-enfant.bbactif.com
Astrid



Messages : 83
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Mer 14 Avr - 11:00

j'adorais maître Capello!!!

Je n'ai pas l'impression que cela ait beaucoup évolué.
L'instruction a été rendue obligatoire vers 1880, avec la possibilité d'instruire dans la famille. Elle est rendue également laïque et gratuite. On a supprimé l'enseignement religieux à l'école au profit de l'enseignement moral et civique: c'est l'école de la république voulue par Jules Ferry. Former de bons citoyens par des instits de la république...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céline



Messages : 290
Date d'inscription : 02/12/2009
Age : 34
Localisation : Crepoil

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Lun 31 Mai - 11:46

Je viens vers vous car vous connaissez maintenant les soucis connus avec l'école de Maternelle de mon village. Je n'ai pas les moyens (financiers) de choisir une autre école. Tim va changer de maitresse l'année prochaine, Luck aussi et vient la question de la scolarisation de Lisa (on en est encore loin hein mais je me projette).

J'y réfléchis beaucoup en ce moment. Voilà, mon rêve serait de faire l'école à la maison. Mais mon mari est très réticent. J'en ai un peu discuté avec Astrid ce week end qui m'a donné des pistes. Tout d'abord, pourquoi ne pas retarder son entrée à l'école (4 ans au lieu de 3 ans) et proposer à mon mari de rencontrer des papas qui étaient réticents, mais qui aujourd'hui, sont satisfaits de cette démarche.
Je cogite encore plus depuis cette discussion. Alors je me disais que Lisa n'irait à l'école qu'à la rentrée 2011/2012 (si elle rentre à 3 ans). Je voudrais prendre le temps l'année prochaine (rentrée 2010/2011) de "travailler" un peu sur ça.
Je pourrais débuter un travail d 'école à la maison mais officieusement pour permettre à mon mari de se rendre compte de ce que c'est. Le but n'est pas d'apprendre à Lisa un programme, loin de là, ma puce n'aura que deux ans, mais de travailler sur quels genres d'activités, quel genre de sorties, comment le faire ... afin de convaincre mon mari que c'est faisable et qu'elle peut se "socialiser" autrement qu'à l'école.

Si ça pouvait me permettre de passer l'étape de la maternelle comme ça au moins ça me plairait bien. Et puis, qui sait ça pourrait peut être me permettre d'élargir ça auprès de mes gars (là ca va etre encore plus dur de convaincre mon mari car ce n'est plus de la non sco mais de la déscolarisation et il n'est pas tres ouvert là dessus).

Bref, tout ça pour dire, qu'Amelie dès septembre, je pense être fidele au poste pour de nombreuses activités de ton asso.

Croisez les doigts pour que petit à petit j'arrive à convaincre mon mari pour cette nouvelle aventure de parents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astrid



Messages : 83
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Lun 31 Mai - 12:24

Et si on se faisait une tite réunion avec les papas? Juste pour discuter de l'école et de l'IEF.
Bon, je propose mais je ne sais si mon homme serait partant!!!
ça vous dirait?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélie
Admin
avatar

Messages : 1214
Date d'inscription : 27/11/2009
Age : 38
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Lun 31 Mai - 12:55

Mmmm! Que c'est intéressant tout ça!

Céline, sacré début de réflexion! Ca titille hein?...
En ce qui concerne l'association : elle n'est pas faite pour promouvoir l'instruction à la maison, qu'on ne s'y trompe pas (je sais que tu le sais Wink). Même si nous aussi réfléchissons encore aux objectifs d'une scolarisation ou de l'instruction à la maison, je ne voudrais pas qu'il y est des amalgames trop rapides. Il est de notre devoir de faire passer l'information que l'instruction des enfants est quelque chose de très important, quelques soient les outils choisis et mis en avant par les parents.
Je suis obligée d'apporter cette notification pour que les objectifs de l'association ne soient pas mal interprétés. Wink

A présent, l'association visant le lien, qu'il soit entre enfant et parent, entre enfants d'un groupe, parents d'un groupe, avec les grand-parents... je pense que tu peux y voir là une très belle occasion d'avoir des rdv de "socialisation" au même titre que ta puce le vivra au parc, avec ses frères et leurs copains, lors de tes réunions sur le maternage, à la garderie si elle y va..etc.
En effet, nos ateliers seraient une corde de plus à ton arc pour "montrer" s'il faut que tu argumentes, que la socialisation d'un enfant a lieu même s'il ne côtoie pas la maternelle...si ses parents sont dans cette optique!!! Car il est bien évident que si les parents n'ont pas de vie sociale (enfin peu développée, ou pauvre...je ne sais quel terme utiliser) ou qu'ils en ont une mais pas de disponibilité pour la vivre avec leur enfant, cela va être une donnée plus difficile à transmettre à mon avis, du même ordre qu'un parent qui n'aime pas la peinture aura du mal à faire connaître par lui même cette activité à son enfant...

Bref!
Tu es la bienvenue avec tes loulous!!!

En ce qui concerne la réunion avec les papas : ca serait chouette!!! Mais personnellement, va falloir bien préparer sur plusieurs mois un truc comme ça!!! lol

A bientôt
Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parent-enfant.bbactif.com
Céline



Messages : 290
Date d'inscription : 02/12/2009
Age : 34
Localisation : Crepoil

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Lun 31 Mai - 14:52

Amelie oui tu as bien raison de préciser pour ton asso, c'est vrai que la manière dont je me suis exprimée pourrait être mal interprétée.
Ensuite, je suis tout à fait d'accord avec toi pour la socialisation. Je parlais bien entendu des clichés de "la socialisation passe par l'ecole ou la creche" et mon mari est en plein dedans. Mais voilà, je le vois comme tu l'as dit, comme une corde de plus à mon arc Wink

Pour la rencontre entre papas, bien sûr ce serait à "travailler"

En tout cas, je vous solliciterai surement pour avoir des idées de jeux et activités en attendant d'être plus disponible pour vous rejoindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélie
Admin
avatar

Messages : 1214
Date d'inscription : 27/11/2009
Age : 38
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Lun 31 Mai - 15:18

Pas de souci!!
Bon courage!!
Bises Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parent-enfant.bbactif.com
cla78

avatar

Messages : 272
Date d'inscription : 30/11/2009
Age : 39

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Mar 1 Juin - 11:42

Vous avez entendu la dernière idée lumineuse du gouvernement pour pallier au non-remplacement d'un enseignant sur deux ?
Augmenter le nombre d'élèves par classe !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castorette

avatar

Messages : 464
Date d'inscription : 03/12/2009
Age : 38
Localisation : Mitry-Mory (77)

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Mar 1 Juin - 12:08

pffffff, j'en suis désespérée d'avance... C'est déjà de la folie actuellement (entre 27 et 32 élèves par classe dans mon école, sauf en double niveau où on essaye de ne pas dépasser les 20-22). Il y a 2 ans, j'avais 29 élèves en CP, et les CE2 ont fini à 34...
Franchement, je vois la différence cette année à 20, c'est génial, car aucun enfant n'est délaissé... A 34, je ne vois vraiment pas comment on peut faire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calamity

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 42
Localisation : Rosny sous Bois

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Mar 1 Juin - 13:05

Bon, je me lance. J'avais dit à Cla78 que le sujet ne m'intéressait pas mais je peux peut être vous donner une autre vision. Je ne cherche pas à juger mais juste à raconter mon vécu.
Lorsque j'étais petite, ma mère qui était femme au foyer (d'ailleurs, elle l'ai toujours) pensait que la maternelle ne pouvait rien nous apporter et qu'elle pouvait tout nous apprendre.
Mon père nous a quand même inscrit et j'y suis allée 2 fois à l'âge de 4 ans et 4 ou 5 fois à l'âge de 5 ans. Mon frère y est allé 1 seule et unique fois : le jour de la rentrée.
Elle nous a appris beaucoup de choses et, au niveau scolaire, je n'étais, à mon entrée en CP, ni en avance, ni en retard. Mais en CP, je me sentais déjà enfermé. J'ai eu beaucoup de mal à m'intégrer et j'avais des réactions parfois un peu "sauvage". J'aimai apprendre via les livres (j'ai toujours aimé lire) mais suivre un cours avec autant d'élève m'a longtemps semblé difficile.
Mon frère n'a pas eu de difficulté au niveau scolaire mais il a eu beaucoup de mal à se faire des copains et comme moi, il a souvent étouffé à l'école (pourtant il travaillait bien).
J'ai toujours eu du mal face à l'autorité... Peut être est ce lié... J'en ai souffert et j'en parle rarement.
En tout cas, Paul rentre à la maternelle (la même que celle que j'ai déserté) en septembre et je me suis déjà accrochée avec la directrice. Je vais, comme je l'ai dit à Cla78, m'inscrire dans une association de parent d'élève pour tenter de participer à la vie scolaire de mon fils sans pour autant interférer dans le travail des instits car chacun son métier : le leur est déjà assez difficile sans avoir une chieuse à leur basque Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cla78

avatar

Messages : 272
Date d'inscription : 30/11/2009
Age : 39

MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   Mar 1 Juin - 13:36

Merci calamity pour ton témoignage. C'est vraiment super que tu partages cela avec nous.
Je ne sais pas trop quoi en penser.
J'aurais envie de dire que ton témoignage apporte de l'eau au moulin des partisans d'une autre instruction que l'école "classique", puisque tu dis que tu t'es sentie enfermée à l'école et que tu aimais apprendre via les livres mais que suivre un cours avec autant d'élèves t'a longtemps semblé difficile. Tu dis que ton frère a, comme toi, souvent étouffé à l'école.
Cependant, tu pointes du doigt tes difficultés à t'intégrer, les difficultés de ton frère à se faire des amis et tes problèmes face à l'autorité. J'ai compris que tu mettais cela sur le compte de la non-scolarisation, d'autant plus que tu as inscrit Paul à l'école "classique".
Alors, qu'est-ce qui t'aurais le mieux convenu, d'après toi ? une instruction en famille plutôt que l'école "classique" même à partir du CP, ou bien l'école "classique" dès la maternelle ? et pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment envisagez-vous l'instruction de votre enfant?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Comment avez vous choisi le prénoms de votre (vos enfants? )
» Comment avez vous remonter le moral à votre conjoint?
» Comment prenez-vous soin de votre visage?
» Quand et comment faites-vous le ménage ?
» Comment avez vous atterri ici ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les P'tites Mains Dans les Grandes :: Le temps d'Etre :: L'instruction de ses enfants-
Sauter vers: